Outils pour appuyer la gestion des eaux souterraines face aux changements climatiques

La connaissance de l’évolution de la recharge de l’eau souterraine permettra aux usagers d’anticiper les problèmes pouvant affecter à long terme leur approvisionnement en eau (quantité, qualité, prévision saisonnière).

Détails du projet
Programmation scientifique
Programmation 2014-2019
Thématique(s) et priorité(s)
Gestion de l’eau
Début et durée
Janvier 2017 • 3 mois
Statut du projet
En cours
 
Responsable(s) scientifique(s)
Marie Larocque
Université du Québec à Montréal
René Lefebvre
INRS-ÉTÉ
René Therrien
Université Laval

Contexte

Le MDDELCC a déployé depuis 2007 le Réseau de suivi des eaux souterraines (RSESQ) comptant plus de 250 stations piézométriques réparties sur le territoire méridional du Québec, mais également à Umiujaq et aux Îles-de-la-Madeleine. Les données journalières sur le niveau des eaux souterraines et leur température y sont relevées deux fois par année.

L’analyse des séries temporelles de données recueillies par le RSESQ nécessite le développement d’outils destinés à évaluer l’effet des changements climatiques sur les eaux souterraines du Québec, ainsi que de ses répercussions sur les étiages des cours d’eau. À cet effet, le MDDELCC soutient trois projets de recherche intégrés menés par l’UQAM, l’INRS et l’Université Laval, tandis que la Commission géologique du Canada réalise des activités de recherche complémentaires aux travaux universitaires.

Objectif(s)

  • Optimiser le RSESQ pour obtenir des données représentatives des eaux souterraines du Québec permettant d’évaluer l’effet des changements climatiques sur cette ressource;

  • Développer des indicateurs de l’état des eaux souterraines;

  • Développer des outils de prédiction de l’état des eaux souterraines et des tendances;

  • Améliorer la compréhension de la recharge de l’eau souterraine, de son inertie et de sa relation avec les eaux de surface dans un contexte de changements climatiques.

Méthodologie

  • Utiliser les données acquises dans le cadre du Programme d’acquisition de connaissance sur les eaux souterraines du Québec pour mieux définir le contexte hydrogéologique du territoire et l’exploitation des eaux souterraines en périphérie des stations du RSESQ;

  • Développer des indicateurs de l’état des eaux souterraines à chacune des stations du RSESQ, ainsi que des outils d’analyse des données mesurées aux stations du RSESQ pour identifier l’évolution de l’état de la ressource;

  • Définir des conditions-types de la recharge de l’eau souterraine et de sa contribution aux nappes alluviales des cours d’eau;

  • Modéliser la recharge dans les conditions présentes, passées et futures, ainsi que la contribution des eaux souterraines aux débits de base des cours d’eau;

  • Réaliser une modélisation intégrée des eaux souterraines à l’échelle d’un bassin versant, mais également à une échelle suprarégionale.

Résultats attendus

Le MDDELCC disposera d’outils lui permettant d’optimiser le RSESQ et ainsi mieux exploiter ses données. Les relations entre la recharge, les niveaux d’eau souterraine et les débits d’étiage des cours d’eau seront mieux documentées, ce qui permettra d’améliorer la capacité de prédiction des débits d’étiage. Des modèles numériques représentant les systèmes aquifères de la région d’étude permettront de mieux comprendre la dynamique et de prédire son évolution face aux changements climatiques.

Retombées pour l'adaptation

Retombées pour l'adaptation

La connaissance de l’évolution de la recharge de l’eau souterraine permettra aux usagers d’anticiper les problèmes pouvant affecter à long terme leur approvisionnement en eau (quantité, qualité, prévision saisonnière).

Combinée à la connaissance des tendances futures de la recharge des eaux souterraines et de leur inertie, la compréhension de la contribution des eaux souterraines aux débits des cours d’eau permettra également d’anticiper l’évolution de la sévérité des épisodes d’étiages à long terme, donc les risques que ces épisodes posent sur les usagers de ces cours d’eau et sur les écosystèmes.

Financeurs

Ce projet est financé par le gouvernement du Québec et répond aux objectifs du Plan pour une économie verte 2030.

La contribution d’Ouranos dans ce projet est en nature

Autres participants

  • Ministère du Développement durable, de l’Environnement et la Lutte contre les Changements Climatiques (MDDELCC)

  • Commission géologique du Canada

Projets connexes

button back to top