Gestion intégrée des barrages face aux changements climatiques et résilience des communautés locales

Le projet permettra d’adapter la gestion des barrages aux changements climatiques et aux besoins en eau des collectivités locales.

Détails du projet
Programmation scientifique
Programmation 2014-2019
Thématique(s) et priorité(s)
Gestion de l’eau
Début et durée
Mai 2019 • 20 mois
Statut du projet
En cours
 
Responsable(s) scientifique(s)
Catherine Frizzle
COGESAF
Catherine Choquette
Université de Sherbrooke

Contexte

La gestion d’un barrage implique le choix du niveau d’eau dans le bassin-réservoir en amont ainsi que du débit à évacuer dans le tronçon du plan d’eau en aval. Ces choix, souvent critiqués par les riverains, peuvent varier selon les saisons, les évènements climatiques ou les besoins ponctuels.

Les critères légalement contraignants pour le gestionnaire d’un barrage réfèrent principalement à la sécurité du barrage (potentiel de rupture) ainsi qu’à sa finalité (production d’hydro-électricité, par exemple). Plusieurs usages de l’eau sont ainsi présents au sein d’un même bassin versant (consommation, écosystèmes, agriculture, industries, loisirs, électricité).

Les besoins en eau qui découlent de ces divers usages étant souvent concurrents, il est impossible de les satisfaire simultanément en tout temps, provoquant indubitablement des conflits d’usages. Les changements climatiques, en accentuant les périodes de forts débits et de sécheresse ou en modifiant les périodes de pointe, exacerbent ces conflits.

Objectif(s)

Réduire la vulnérabilité des gestionnaires de barrages et des communautés locales avoisinantes aux impacts des changements climatiques sur les niveaux d’eau des barrages.

Méthodologie

  • Simulation des débits provenant des bassins versants en amont des barrages du lac Montjoie, du lac Massawippi et du Grand lac Saint-François dans un contexte de changements climatiques et modélisation de la gestion des niveaux d’eau pour établir des règles de gestion afin que cette connaissance soit transmise aux clientèles cibles;

  • Collecte, auprès des acteurs concernés de chacun des bassins versants ciblés, des savoirs locaux reliés aux impacts des changements climatiques sur leurs ressources en eau et des divers usages de l’eau de cette région afin que cette connaissance soit transmise aux scientifiques afin d’ajuster les plans de gestion des barrages ;

  • Organisation de séances de facilitation afin de co-construire les plans de gestion des barrages.

Résultats attendus

Deux livrables sont prévus à la suite de la facilitation, soit des plans de gestion des barrages adaptés aux changements climatiques et qui intègrent les préoccupations locales, ainsi que des plans d’adaptation aux risques résiduels qui ne peuvent être pris en compte par une meilleure gestion des barrages.

De plus, une stratégie de mise en œuvre des plans et la planification du suivi, prévue aux cinq ans sera élaborée. Le nombre de barrages étant considérable, des outils de vulgarisation de la démarche seront produits pour venir en aide aux communautés et aux gestionnaires de barrage.

Retombées pour l'adaptation

Retombées pour l'adaptation

Le projet permettra d’adapter la gestion des barrages aux changements climatiques et aux besoins en eau des collectivités locales. Les résultats permettront de pallier le manque de résilience de ces collectivités face aux risques résiduels découlant des changements climatiques, qui ne peuvent pas être pris en compte dans le plan de gestion du barrage et qui doivent, par conséquent, être pris en charge par les acteurs locaux.

Financeurs

Autres participants

  • Ministère de l’Environnement et Lutte contre les Changements climatiques (MELCC)

  • ROBVQ

  • Université du Québec à Rimouski

  • Université de Montréal

  • Université McGill

  • Western Ontario University

Projets connexes

button back to top