Adaptation aux changements climatiques : Le Groupe d’experts a remis ses recommandations pour agir dès aujourd’hui
Publié le
Communiqués de presse

Montréal, le 28 mai 2024. - Les membres du Groupe d’experts en adaptation aux changements climatiques (GEA) ont remis leurs recommandations au gouvernement du Québec, proposant une approche cohérente pour accélérer l’adaptation du Québec aux changements climatiques.  

Cinq axes stratégiques interdépendants   

Partageant le constat que, devant l’ampleur de la crise climatique, il faut agir dès à présent et mettre de l’avant des actions concrètes, les membres du GEA ont établi une liste de 20 recommandations, étayées par plus de 90 moyens. Ces mesures s’articulent autour de cinq axes stratégiques interdépendants :  

  • Assurer une gestion préventive des écosystèmes naturels et des services écosystémiques; 

  • Protéger la santé, la sécurité et le bien être de toutes et tous; 

  • Adapter les bâtiments et les infrastructures et assurer la résilience des systèmes essentiels; 

  • Favoriser l’adaptation des activités économiques et du système financier face aux risques; 

  • Soutenir la capacité d’adaptation et le passage à l’action de l’ensemble des acteurs. 

Devant l’accélération des changements climatiques, une démarche d’adaptation devenue essentielle 

Sans des mesures d’adaptation adéquates, nous réagirons aux aléas climatiques en assumant des coûts des dommages et de la restauration toujours de plus en plus croissants en plus de fragiliser les écosystèmes, le bien-être humain, la santé et l’économie. Heureusement, il est possible de mettre en œuvre des actions à faible coût en intégrant notamment l’adaptation dans les cahiers des charges déjà̀ prévus. Dans d’autres cas, il faudra définir collectivement le niveau d’adaptation socialement souhaitable et concevoir des options d’adaptation en conséquence avec les moyens financiers adéquats. Enfin, dans quelques cas, des mesures de retrait s’imposeront. Cette démarche d’adaptation s’inscrit dans une approche globale de lutte contre les changements climatiques incluant la décarbonation de nos sociétés et le maintien des températures dans les limites jugées acceptables. Puisqu’au-delà̀ des limites fixées dans l’accord de Paris, l’adaptation devient de plus en plus difficile voire impossible dans certains cas.   

La résilience des infrastructures, un enjeu de sécurité  

Parmi les recommandations du Groupe d’experts, plusieurs concernent l’adaptation des infrastructures aux risques associés aux changements climatiques. Un véritable enjeu de sécurité comme le souligne Alain Bourque, coprésident du GEA et directeur général d’Ouranos, « trop souvent aujourd’hui, les risques pourtant évidents liés aux changements climatiques ne sont toujours pas pris en compte dans les projets d’infrastructures. Les intégrer systématiquement, et ce, dès la conception, doit être une priorité pour protéger la sécurité, préserver le bien-être et garantir la résilience de systèmes essentiels au quotidien des québécoises et québécois  ».  

L’enjeu climatique intégré dans toutes les dimensions de l’action gouvernementale  

Alain Webster, coprésident du GEA et président du Comité consultatif sur les changements climatiques, insiste lui sur l’importance transversale de ces enjeux climatiques. « De la gestion préventive des écosystèmes naturels au maintien du bien-être des individus et des collectivités et la transformation de l’économie, l’importance de la transition demande la prise en compte des enjeux climatiques dans tous les secteurs d’activité et dans tous les ministères et organismes. Dans ce contexte, le gouvernement du Québec doit jouer un rôle encore plus important et mettre en place les mesures et le cadre institutionnel nécessaires pour soutenir rapidement ce passage à l’action et faire de l’adaptation, ainsi que de la décarbonation, un vaste chantier collectif. » 

- - -

À propos du GEA 

Le 26 septembre 2023, le ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs demandait au directeur général d’Ouranos et au président du Comité consultatif sur les changements climatiques de constituer une équipe pluridisciplinaire d’experts québécois en adaptation, le GEA. Les travaux du groupe réalisés à l’hiver et au printemps 2024 avaient comme objectif d’identifier les pistes d'action les plus prometteuses en matière d'adaptation aux changements climatiques et contribuer à la prise de décision et l'élaboration de politiques publiques fondées sur des connaissances scientifiques à court et moyen terme. 

Composition du groupe d’experts

Coprésidents  

  • Alain Bourque, Directeur général d’Ouranos et membre du Comité consultatif sur les changements climatiques; 

  • Alain Webster, Professeur à l'Université de Sherbrooke et président du Comité consultatif sur les changements climatiques. 

Membres  

  • Michel Allard, Professeur associé émérite de l’Université Laval et chercheur membre du Centre d’études nordiques; 

  • Karine Dauphin, Directrice générale, Regroupement des organismes de bassins versants du Québec; 

  • Joanna Eyquem, Directrice générale, Infrastructures résilientes au climat, Centre Intact d'adaptation au climat de l'University of Waterloo; 

  • Christian Fraser, Professionnel de recherche, Université du Québec à Rimouski; 

  • Mario Gauthier, Professeur, Université du Québec en Outaouais; 

  • Yona Jébrak, Professeure, Université du Québec à Montréal; 

  • Christian Messier, Professeur, Université du Québec en Outaouais et à Montréal; 

  • Julie-Maude Normandin, Conseillère scientifique en chef, Ville de Longueuil; 

  • Jeanne Robin, Directrice principale, Vivre en Ville. 

Collaboration spécifique du Comité consultatif sur les changements climatiques  

  • Annie Levasseur, Professeure, École de technologie supérieure; 

  • Marie-Jo Ouimet, Médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive, Institut national de santé publique du Québec; 

  • Lota Dabio Tamini, Professeur, Université Laval.

–  30 – 

Contact presse  
Etienne Juin, Conseiller en communication, Ouranos 
(514) 816-4394  

medias@ouranos.ca  

Plus de nouvelles
Ouragans dans l’Atlantique : vers une saison extrême en 2024 ?
Retour de La Niña : Quand le refroidissement naturel se heurte au réchauffement climatique
Vagues de chaleur et impact sur la santé ; comment s’y préparer
button back to top