en
fr

Informations

Inscrivez-vous au réseau Ouranos pour rester informé des opportunités et des nouvelles.

S’inscrire au réseau

Publications

Tout sur les dernières publications et nouvelles d'Ouranos.
Découvrez toutes les publications >

Nouvelles

8 Oct, 2021

Adaptation Futures 2023

Lire la suite
7 Oct, 2021

Effets des changements climatiques en Eeyou Istchee Baie-James

Lire la suite
20 Sep, 2021

Coordonnateurs-trices de programmation scientifique en adaptation aux changements climatiques

Lire la suite

 

Renforcement des liens scientifiques avec le Maroc – développement d’une plateforme d’adaptation

Communiqué de presse |16.11.2016

Ouranos renforce ses liens scientifiques avec le Maroc dans l’objectif de développer une plateforme d’adaptation aux changements climatiques

MARRAKECH, le mercredi 16 novembre 2016 – C’est en présence du premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et du Haut-Commissaire aux Eaux et Forêts du Maroc, Monsieur Abdeladim LHafi, aussi Commissaire de la COP 22, qu’a été signée aujourd’hui une entente quadripartite entre l’Institut Supérieur des Hautes Études en Développement Durable (ISHEDD), la Fondation Innovation pour le Développement Durable (FIDD), l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) et le consortium Ouranos. Le protocole d’entente entériné aujourd’hui devrait conduire à la création d’un organisme frontière constitué sur le modèle du consortium Ouranos et qui favorisera, cette fois sur le continent africain, l’adaptation aux changements climatiques en mettant la science au service de ses bénéficiaires.

Les défis associés à l’évolution du climat sont nombreux, complexes et ils interpellent des acteurs issus de différents milieux à travers le monde. Ni le Maroc ni le Québec ne sont épargnés par les impacts des changements climatiques. Certaines problématiques sont propres à ces deux régions du monde, par exemple, d’une part la désertification ou d’autre part l’évolution du pergélisol, mais il existe plusieurs enjeux communs pour lesquels les avantages à collaborer sont indéniables, dont entre autres la disponibilité d’une eau de qualité ou les ressources forestières, ou la santé et la sécurité de la population, pour ne nommer que ceux-ci.

Une telle collaboration entre les deux pays représente une voie particulièrement prometteuse, aussi bien pour l’internationalisation de la formation, la mobilité des chercheurs, que pour le renforcement des partenariats interinstitutionnels. Comme le souligne le président du conseil d’administration de la FIDD, M. Chaâbi, « L’accompagnement d’Ouranos nous intéresse particulièrement afin de créer un organisme frontière qui permettra de développer des projets de recherche en lien étroit avec les applications terrain; l’expérience de plus de 15 ans d’Ouranos, dans le domaine des études et stratégies d’adaptation aux changements climatiques, est fort pertinente et nous sommes très heureux de la signature de cette entente ».

Déjà, un solide partenariat existe depuis plus de dix ans entre l’INRS et l’ISHEDD. Dans un contexte d’internationalisation des savoirs, il aura permis l’échange d’expertises entre le Québec et le Maroc, ainsi que la formation de personnel hautement qualifié et la bidiplomation.

« Le leadership reconnu du Québec et du Maroc dans le domaine des sciences atmosphériques, hydrologiques de l’analyse d’impacts des changements climatiques et de l’adaptation nous a amenés à considérer d’unir nos expertises dans un élan de solidarité climatique, afin de collaborer de manière plus soutenue et structurée et ainsi être en mesure de s’attaquer à ce défi de taille qui nous interpelle », mentionne le directeur général d’Ouranos, M. Alain Bourque. Nous sommes particulièrement heureux de cette première collaboration avec le continent africain et souhaite longue vie à cette collaboration », conclut M. Bourque.

À propos d’Ouranos
Créé en 2001, Ouranos est né de la vision commune du gouvernement du Québec, d’Hydro-Québec et d’Environnement Canada, avec le soutien financier de Valorisation-Recherche-Québec. Intégrant quelque 450 scientifiques et professionnels issus de différentes disciplines, le consortium se concentre sur la science du climat et les vulnérabilités, les impacts et l’adaptation. Il vise l’acquisition et le développement de connaissances sur les changements climatiques et leurs impacts ainsi que sur les vulnérabilités socioéconomiques et environnementales, de façon à informer les décideurs sur l’évolution du climat et à les conseiller pour identifier, évaluer, promouvoir et mettre en œuvre des stratégies d’adaptation locales et régionales.

– 30 –

Pour information, demande d’entrevue,
veuillez contacter :
HÉMISPHÈRE RELATIONS PUBLIQUES
Marie-José Bégin, 514 994.0802

maroc

En arrière plan: M. Abdeladim Lhafi, Haut-Commissaire aux eaux et aux forêts et à la lutte contre la désertification du Maroc et le premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard Signataires: M. Faouzi Chaâbi, Président du Conseil d’administration de la Fondation d’innovation pour le développement durable (FIDD) M. Alain Bourque, Directeur général du Consortium Ouranos M. Kamal El haji, Directeur général de l’Institut supérieur des hautes études en développement durable (ISHÉDD) M. Yves Bégin, délégué par M. Claude Arbour, directeur général par intérim de l’INRS